100 Logo

RÉFLEXIONS

bdo-100-maglr-assets-...

Dix réflexions 
d’employés et d’associés de BDO Canada  

Ce mois-ci, stagiaires coops, employés chevronnés et associés d’hier et d’aujourd’hui présentent leurs réflexions sur le perfectionnement professionnel, leurs expériences et leurs souvenirs chez BDO. 

yukon northwest territories nunavut bc alberta saskatchewan manitoba ontario quebec new brunswick nova scotia pei newfoundland
sam fan lorraine brian law gerry sinn cindy smith johan macces pat jackson krista tartaglia othman jessica
cindy smith

Cindy Smith
Administratrice de bureau, Winnipeg

Que retenez-vous de vos débuts chez BDO? 
Lorsque j’ai commencé à travailler chez BDO, le cabinet était bien plus modeste. Toutefois, il a pris son essor au fil des années, d’une façon que je considère comme positive. Je n’ai jamais eu l’impression que le cabinet était devenu trop grand et je n’ai jamais senti que je ne connaissais pas tout le monde au bureau. Les nouveaux employés me disent souvent que chez leur ancien employeur, ils ne connaissaient pas la moitié des gens avec qui ils travaillaient et que c’était réciproque. Pour un étudiant ou une personne qui commence sa carrière, il s’agit d’un fait à ne pas négliger. Chaque personne compte et a besoin qu’on le lui fasse sentir. 

Qu’est-ce que le fait d’appartenir à la famille BDO vous apporte? 
Je me sens en sécurité : c’est ma famille élargie. Je travaille avec tant de gens que je vois comme un prolongement de ma famille. 

Qu’est-ce qui vous rend fière d’être chez BDO pour son 100e?
La durabilité de BDO est impressionnante, mais le fait qu’autant de gens y travaillent depuis de nombreuses années en dit long aussi. De nos jours, plusieurs passent d’une entreprise à l’autre, mais pas au bureau de Winnipeg : certains y sont depuis le début de leur carrière. J’ai eu l’occasion d’apprendre à connaître les gens assez bien. Je les connais, je connais leur conjoint ou conjointe, leurs enfants. Le destin nous a tous rassemblés chez BDO. J’en tire une grande fierté. BDO prend soin de ses employés. Certaines personnes travaillent pendant des années dans une entreprise sans même recevoir un merci ni tisser de liens avec leurs collègues. Dans l’ensemble, je dirais que nous sommes choyés. 

De quelle façon avez-vous eu l’impression de faire bouger les choses chez BDO?
On m’a demandé mon opinion sur divers sujets et événements au bureau de Winnipeg. Oui, j’ai vraiment l’impression d’avoir eu une influence positive : je suis toujours ravie d’offrir mon aide. Je connais à peu près tout le monde au bureau, tandis que certains ne connaissent que quelques personnes. Travailler à la réception offre certainement des avantages. 

Pourquoi recommanderiez-vous à quelqu’un de travailler chez BDO? Que diriez-vous aux gens à l’extérieur de BDO?
Je recommande fortement BDO et j’ai d’ailleurs déjà recommandé le cabinet au fil des années. Le fait que je travaille ici depuis près de 35 ans et que j’aime toujours autant mon travail est suffisamment éloquent. Les clients abondent également dans mon sens.

brian law

Brian Law
Stagiaire coop, Calgary

Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer au programme coop chez BDO?
Je voulais aller au-delà des apprentissages en classe et acquérir une expérience professionnelle pratique. Le programme coop donne la possibilité de baigner dans la culture organisationnelle de BDO et dans un vrai environnement de travail. Pour un étudiant, c’est l'occasion rêvée de déterminer si le cabinet est un bon choix pour la suite. 

Comment qualifieriez-vous votre début de carrière chez BDO?
Mon début de carrière chez BDO a été particulièrement stimulant. J’avais très hâte de commencer ma spécialisation d’expert-conseil. Cependant, c’était un peu stressant de commencer à travailler pour un si grand cabinet et, surtout, dans un autre secteur. J’ai été agréablement surpris d’être accueilli par une équipe aussi extraordinaire et solidaire. Elle m’a permis de démarrer ma carrière du bon pied. 

Décrivez BDO en un seul mot.
Novateur. Pour moi, ce n’est pas seulement les travaux de BDO qui sont novateurs, mais aussi sa culture organisationnelle. Le cabinet s’emploie à fournir des solutions novatrices à ses clients, mais aussi à façonner une culture de l’innovation qui célèbre les employés de tous les horizons et qui encourage la créativité tant au bureau qu’à l’extérieur.  

Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre travail chez BDO?
Dans le cadre de mes fonctions, je peux allier deux passions : la technologie et l’entraide. J’apprends toujours quelque chose de nouveau au sein de l’équipe des Services de consultation en technologie, ce qui rend chaque jour différent du précédent, me stimule et me motive. Plus encore, j’adore me rendre au travail et savoir que j’ai une influence positive sur mes clients et l’équipe BDO. 

BDO vous a-t-il soutenu d’une façon qu’il vaut la peine de souligner?
Lors de ma première journée au cabinet, mes mentors et mes collègues m’ont fait sentir qu’ils avaient à cœur de favoriser mon apprentissage et mon perfectionnement professionnel. Je peux parler au nom d’un grand nombre de stagiaires en disant qu’il est souvent intimidant de demander de l’aide. Cependant, je n’ai jamais eu ce malaise chez BDO, qu'il s'agisse de demander de l’aide concernant des projets ou encore des conseils professionnels. Je n’aurais pas pu progresser dans ma carrière comme je l’ai fait sans le soutien de mon équipe.

othman iraa-sbai

Othman Iraa-Sbai
Vérificateur principal, Montréal

Pourquoi avez-vous choisi BDO?
Les gens du recrutement universitaire étaient d’un abord très facile. L’un de mes camarades d’université qui travaillait pour BDO m’a beaucoup parlé de son expérience positive.

De quelle façon avez-vous l’impression de faire la différence chez BDO?
Je fais preuve d’optimisme lors de mes interactions avec les collègues. J’ai d’ailleurs tissé des liens durables avec eux et j’ai beaucoup de plaisir avec tous les membres de mon équipe.

Pourquoi recommanderiez-vous à quelqu’un de travailler chez BDO? Que diriez-vous aux gens à l’extérieur de BDO?
Au cours d’une même année, nous avons des mandats dans différents secteurs et auprès d’équipes diversifiées. Cela facilite l’intégration et la discussion et contribue en fin de compte à façonner des amitiés durables.  

Quel est votre plus beau souvenir chez BDO?
À la fête de Noël, j’ai dansé avec le groupe Richie Rich and the Bad Boys, formé alors afin de recueillir des fonds pour En campagne contre la faim.  

Comment décririez-vous le travail au sein de votre équipe, de votre service et du cabinet?
Je suis content de faire partie d’une équipe qui valorise une communication ouverte et transparente : cela contribue à un milieu de travail sain. Nous nous soutenons les uns les autres pour continuer de progresser chaque jour et d’apprendre.

krista tartaglia

Krista Tartaglia
Directrice principale, Oakville

Que retenez-vous de vos débuts chez BDO?
J’ai commencé ma carrière en janvier 2007 en tant que stagiaire coop au sein des Services en C et C du bureau d’Oakland. À l’époque, il n’y avait que 40 employés qui y travaillaient. Une fois que la pandémie sera derrière nous, je retournerai à Oakville, mais cette fois avec 450 collègues! BDO a connu des changements profonds au fil des années, mais les relations que j’ai tissées à mes débuts ont évolué avec moi jusqu’à aujourd’hui. 

De quelle façon vous sentez-vous habilitée dans votre carrière chez BDO?
Au fil des années où j’ai travaillé chez BDO, ma vie a changé radicalement à mesure que je franchissais de nouveaux jalons; par exemple, je me suis mariée et j'ai eu des enfants. Avant, je pouvais me concentrer uniquement sur mon travail, alors que maintenant je dois partager mon temps et mon attention entre mon emploi et ma famille. Longtemps, j’ai cru qu’il n’était pas possible de conjuguer les deux. J’avais du mal à faire des compromis entre mes priorités personnelles et professionnelles, car ces facettes de ma vie ont la même importance. Aujourd’hui, je peux regarder en arrière et dire que j'ai surmonté les difficultés. J’ai bien fait les deux, et je trouve cela valorisant. 

Qu’espérez-vous pour BDO à l’avenir?
La pandémie a bousculé notre mode de vie et notre façon de travailler. BDO a su reconnaître que, pour la suite, les modalités de travail flexible seront incontournables. J’ai bien hâte de prendre connaissance des stratégies qui seront mises en œuvre pour assurer la transition entre le télétravail et le travail au bureau de manière à entretenir les liens et l’esprit d’équipe. 

BDO vous a-t-il soutenue d’une façon qu’il vaut la peine de souligner?
Les relations que j’ai tissées sont l’un de mes aspects préférés de mon travail chez BDO. Chacune de ces relations m’apporte quelque chose de différent. J’ai eu le privilège de recevoir un encadrement de premier plan au sein de l’équipe des Services en C et C et, plus récemment, auprès d’une dirigeante solide qui comprend où j’en suis dans ma carrière et ce qui se passe dans ma vie personnelle. De plus, les gens avec qui je collabore étroitement m’ont soutenue lorsque j’avais besoin de m’absenter du travail et avaient confiance que je mènerais tout de même à bien mes tâches. 

Quel est votre plus beau souvenir chez BDO?
On ne peut pas travailler 14 ans au même endroit sans emmagasiner une tonne de bons souvenirs, mais l’un d’entre eux se démarque. Il s’agit du rite de passage par excellence pour un grand nombre d’employés de BDO : le jour où j’ai réussi l’EFC. À l’époque, quand quelqu’un réussissait l’examen, tous les associés du bureau l’invitaient à un dîner de célébration.  

Les membres de votre famille peuvent être heureux pour vous lorsque vous réussissez un examen, mais seuls vos collègues peuvent véritablement comprendre. Une fois assise à table, les associés ont raconté des histoires et évoqué leur propre souvenir lié à l’EFC. Ce moment privilégié m’a marquée. J’ai apprécié le fait de développer des rapports plus personnels avec les associés, de laisser derrière nous le travail et les tâches à accomplir pour un instant. Cette journée restera gravée dans ma mémoire.

lorraine walker

Lorraine Walker
Associée, Calgary

De quelle façon vous sentez-vous habilitée dans votre carrière chez BDO?
Je me suis jointe à l’équipe BDO en raison d’une fusion survenue il y a plus de 10 ans. Je me souviens que j’étais particulièrement emballée par la perspective de cette fusion. Grâce à cette fusion avec BDO, le cabinet indépendant pour lequel je travaillais a pu obtenir de nouvelles ressources qui n’étaient pas à sa portée auparavant à titre de cabinet local. 

BDO m’a ouvert de nombreuses portes. Outre mon rôle d'associée en RH au bureau de Calgary, j’ai occupé divers postes auprès de différents secteurs d’activité, notamment ceux de l’énergie, des organismes sans but lucratif et de l’éducation. J’ai également été affectée au contrôle de la qualité pendant un certain temps. Mon expérience démontre que de nombreuses possibilités sont offertes si l’on est prêt à tendre la main et à travailler fort. 

Comment décririez-vous le travail au sein de votre équipe, de votre service et du cabinet?
Tout les gens du cabinet sont formidables. Ils sont ma motivation à me lever le matin pour aller travailler. La diversité des membres de l’équipe nous donne l’occasion de voir les choses sous un autre angle et d’apprendre sans cesse. C’est ce que j’aime le plus de l’équipe avec laquelle je travaille : j’apprends quelque chose de nouveau chaque jour! 

Que représente pour vous le fait d’être devenue associée?
Je suis devenue associée au cabinet pour lequel je travaillais avant la fusion avec BDO. Il s’agit d’une lourde responsabilité. Un associé est chargé du perfectionnement professionnel d’un grand nombre d’employés. Il faut assurer leur formation dans un environnement sécuritaire et encourageant où ils pourront briller. La responsabilité de la qualité des travaux réalisés pour les clients lui incombe également. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut prendre à la légère. Lorsque l’on est associé, la réussite de son équipe, de ses clients et même de BDO dépasse son intérêt individuel. 

Qu’espérez-vous pour BDO à l’avenir?
J’espère que BDO existera toujours dans 100 ans. J’espère que le cabinet saura accueillir les changements et délaisser ce qui ne fonctionne plus. Je le répète, nous nous distinguons par notre diversité. Nous devons être à l’écoute des opinions différentes et changer nos représentations mentales lorsqu’elles ne conviennent plus. Ainsi, notre cabinet pourra attirer et retenir les meilleurs talents, ceux qui sont appelés à devenir les dirigeants de demain.  

De quelle façon avez-vous eu l’impression de faire bouger les choses chez BDO?
J’espère que j’ai pu faire une différence chez BDO en améliorant sa réputation au sein des secteurs où j’exerce mes activités. J’espère en outre que j’ai encouragé les gens à se surpasser et que je les ai aidés à s’épanouir sur le plan professionnel, que ce soit chez BDO ou dans leur cheminement de carrière ailleurs. 

jessica skinner

Jessica Skinner
Directrice, Halifax

Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre travail chez BDO?
Dans mes fonctions de directrice au sein des Services en C et C, j’accorde une grande valeur aux relations que je tisse avec mes clients et mes collègues depuis les sept dernières années. 

Décrivez BDO en un seul mot.
Famille. 

Qu’est-ce qui, à votre avis, caractérise votre travail au bureau d’Halifax?
J’adore travailler au bureau d’Halifax, car je crois sincèrement que j’ai les meilleurs collègues au monde! Notre bureau offre une occasion unique de travailler avec des gens extrêmement talentueux et d’établir des relations avec nos clients de nombreux secteurs. Le bureau du Canada atlantique connaît une croissance soutenue et j’ai éprouvé un grand plaisir à travailler étroitement avec les clients, les membres du personnel et les associés à Terre-Neuve et à l’Île-du-Prince-Édouard. 

Qu’est-ce qui vous rend fière d’être chez BDO pour son 100e?
Je suis fière du chemin parcouru par BDO depuis 100 ans et je souhaite ajouter ma pierre à l’édifice pour les 100 années à venir! 

Pourquoi recommanderiez-vous à quelqu’un de travailler chez BDO? Que diriez-vous aux gens à l’extérieur de BDO?
Je recommande toujours BDO : nous y trouvons un juste équilibre entre l'attitude d’un grand cabinet et l'ambiance d'un petit cabinet. Appartenant au « club des cinq grands », BDO profite d’une reconnaissance de marque au Canada ainsi que des ressources et des technologies d’un grand cabinet, sans toutefois perdre de vue son côté intime apporté par la proximité des associés et l’attention accordée au marché intermédiaire.    

johan macces

Johan Macces
Associé, Winnipeg

Que retenez-vous de vos débuts chez BDO?  
Je viens des Caraïbes et je suis arrivé au Canada en tant qu’étudiant étranger. Décrocher le poste de vérificateur auxiliaire au sein du cabinet de mon choix a véritablement marqué une étape. J’étais soucieux de pouvoir travailler en français, ma langue maternelle, ainsi qu'en anglais. BDO a su répondre à mes attentes. 

Qu’est-ce qui, à votre avis, caractérise votre travail au bureau de Winnipeg?
Dès mes débuts, les gens du bureau de Winnipeg ont été très accueillants et m’ont appuyé. La culture organisationnelle est axée sur les besoins individuels et permet d’adapter l’approche pour veiller à ce que chacun puisse exceller. J’ai fait mon stage au sein de l’entreprise et j’ai fondé une famille en même temps. Le cabinet m’a accordé une bonne marge de manœuvre et un soutien extraordinaire. 

Que signifiait pour vous le fait de devenir associé?
En décrochant un poste d’associé, j’ai dès lors été en mesure de partager mes connaissances et mon expérience afin de soutenir le cabinet et les gens comme je l’ai moi-même été. L’associé doit faire face à bon nombre de défis et faire partie de la solution. J’aime tout particulièrement l’esprit d’entreprise qui caractérise le poste et la possibilité de faire bouger les choses. 

Quel est votre plus beau souvenir chez BDO?
Lorsque j’ai appris que j’avais réussi l’EFC, un associé de notre bureau a offert de s’occuper de mes deux plus jeunes. Son but : faire en sorte que ma femme et moi, qui avions dû consentir des sacrifices énormes au fil des années, puissions célébrer l’événement ensemble. À mon sens, il s’agit d’une illustration parfaite de l’engagement de BDO à aider des gens à réaliser leurs rêves. 

Qu’est-ce qui vous rend fier d’être chez BDO pour son 100e?
Cent ans représentent un cap décisif. Je suis ravi d’avoir l’occasion de prendre part aux célébrations. Tout le monde ne pourra pas dire qu’il y était.

gerald sinn

Gerald Sinn
Associé à la retraite, Edmonton

Que signifiait pour vous le fait de devenir associé?
J’étais associé au sein d'un cabinet d’Edmonton avant sa fusion avec BDO, puis je suis devenu associé chez BDO le 1er août 2000. De nombreuses occasions se sont offertes à moi. Notre équipe était désormais formée de plus de 30 personnes et nous avions accès à une gamme de services plus élargie, que ce soit à l’échelle locale, régionale, nationale ou internationale. C’était une période de grandes occasions. Le soutien et l’encadrement que j’ai reçus ont été déterminants dans mon perfectionnement professionnel et, tout cela, c’est grâce à mon poste d’associé. Parmi les moments forts de ma carrière chez BDO, je retiens l’obtention de postes à la direction ou au conseil d’administration, les réunions et le fait de travailler avec les membres formidables de l’équipe BDO à l’échelle du cabinet. 

Comment avez-vous poursuivi votre engagement au sein de BDO depuis votre retraite?
Avant la pandémie, je venais au bureau chaque mois à l’occasion des déjeuners de l’équipe en fiscalité. C’était un plaisir de revoir les membres de mon ancienne équipe. Maintenant, je garde le contact avec eux par téléphone ou par courrier électronique. 

De quelle manière incarniez-vous les valeurs de BDO au sein de votre équipe?
En ma qualité de dirigeant, je me devais d’incarner les valeurs de BDO dans toutes les tâches que j’accomplissais. L’intégrité, le respect et la collaboration sont les fondements de la réussite personnelle, du cabinet et des clients. J’étais persuadé que tous ceux avec qui je travaillais les respecteraient. 

De quels changements avez-vous été témoin chez BDO au fil des années?
Au fil du temps, le cabinet a connu une croissance fulgurante et des changements profonds, tant à l’échelle du cabinet qu’au bureau d’Edmonton. Ce dernier est passé de 30 personnes à plus de 130, devenant l’un des plus grands bureaux au pays. Le cabinet est passé d’un groupe disparate de bureaux qui travaillaient sous la même bannière à un cabinet pancanadien.

Décrivez BDO en un seul mot.
Possibilités. Il y a des possibilités de perfectionnement et d’avancement professionnels. Des possibilités de se spécialiser dans des domaines passionnants. Des possibilités de travailler avec des clients formidables et de les aider à réussir. Des possibilités de travailler partout au Canada ou dans le réseau mondial. Des possibilités de contribuer à l’orientation future du cabinet.

pat jackson

Pat Jackson
Associé, Barrie

Pouvez-vous décrire votre expérience en tant que comptable de quatrième génération?  
Mon arrière-grand-père était propriétaire d’un cabinet de comptables concurrent à Toronto et il aurait loué des locaux à Cornel Dunwoody lorsqu’il y a déménagé. Mon grand-père a repris l’entreprise de mon arrière-grand-père, a fusionné avec Dunwoody & Co. et a été associé pendant de nombreuses années à Toronto. Mon père a fait un stage chez Dunwoody & Co. et s’est ensuite lancé dans les services bancaires internationaux. J’ai étudié en économie et je suis devenu comptable. J’ai commencé dans un autre cabinet comptable, mais je me suis joint à l’équipe BDO lorsque j’ai déménagé. Mon arrivée au cabinet n’était peut-être pas prévue, mais je suis très heureux de voir comment les choses ont tourné! Chez BDO, je me sens chez moi et j’ai bouclé la boucle, comme on dit.                

Que signifiait pour vous le fait de devenir associé?  
Ce fut un honneur de devenir associé chez BDO. Pour moi, il s’agissait d’une consécration après tant d’années de travail acharné et je suis reconnaissant de l’occasion qui m’a été offerte.   

Qu’espérez-vous pour BDO à l’avenir?   
Une position dominante à l’échelle mondiale et peut-être un Jackson de cinquième génération! 

De quels changements avez-vous été témoin chez BDO au fil des années?  
BDO a certainement beaucoup changé au fil des ans. Je suis sûr que mon grand-père serait ébahi! Les améliorations technologiques et la croissance des services offerts sont incroyables. Je me réjouis de voir les initiatives du cabinet en matière d’inclusion et de diversité, et j’espère que des progrès constants seront effectués à cet égard.     

Décrivez BDO en un seul mot.   
Point d’ancrage.

sam fan

Samantha Fan
Directrice principale, Vancouver

Pourquoi avez-vous choisi BDO?
J’ai été recrutée quand j’étais à l’université et je n’avais quasiment aucune connaissance des différents cabinets comptables. Les gens me parlaient beaucoup de l’importance de trouver le bon employeur, et j’avoue que je ne faisais pas la différence entre les cabinets. Néanmoins, après toutes les séances de recrutement, j’étais plus tentée par BDO, parce que les gens que j’avais rencontrés étaient très avenants au premier abord. J’avais l’impression que je pourrais vraiment m’y sentir à ma place. Quand le moment est venu de prendre ma décision, le choix de BDO s’est imposé naturellement. 

De quelle façon vous sentez-vous habilitée dans votre carrière chez BDO?
J’ai toujours eu l’impression que le cabinet et l’équipe de direction étaient à l’écoute des idées et des initiatives nouvelles, qu'elles étaient même encouragées. Tout au long de ma carrière, j’ai été particulièrement motivée par le fait que l’on me soutenait quand je voulais apporter un changement valable, que celui-ci soit important ou mineur. J’ai aussi été entourée de mentors extraordinaires de différents services du cabinet qui m’ont appuyée et encouragée à forger mon propre parcours professionnel. Cet encadrement a eu une valeur inestimable pour moi : il a façonné ma perspective et ma manière d’aborder ma carrière. 

Comment décririez-vous le travail au sein de votre équipe, de votre service et du cabinet?
J’invite les membres de mon équipe à collaborer pour atteindre un objectif commun au lieu de ne penser qu’aux tâches à accomplir. Il faut élargir la notion d’« équipe BDO » aux différents services et bureaux plutôt qu'à l'équipe principale uniquement. Fondamentalement, il s’agit d’inclure tous les gens de BDO nécessaires pour permettre à l’équipe et aux clients de réaliser leurs objectifs. À mes yeux, il est primordial de favoriser cette entraide autant que possible. Si une personne est complètement débordée par le travail, les membres de l’équipe doivent lui donner un coup de main, peu importe son poste ou son titre.  

De quels changements avez-vous été témoin chez BDO au fil des années?
Il y a eu un virage important vers la collaboration entre les équipes BDO de partout au pays, ce qui a eu pour effet de rapprocher les gens. La pandémie a eu ceci de positif que l’emplacement géographique a perdu de son importance à l’heure où tout le monde doit faire du télétravail. Je suis ravie de pouvoir travailler avec des équipes de partout au Canada qui ont des spécialisations sectorielles ou des connaissances techniques précises. Nous étions moins portés à le faire auparavant en raison de la distance. Ce changement entraîne une redéfinition de la notion d’équipe BDO. 

De quelle façon avez-vous eu l’impression de faire bouger les choses chez BDO?
L’encadrement dont j’ai bénéficié a eu une valeur inestimable à mes yeux, et je souhaite de tout cœur rendre la pareille. Cet encadrement peut enrichir l’expérience d’un employé et avoir des effets positifs sur le reste de sa carrière, même s’il quitte BDO. Pour ma part, j’ai gardé le contact avec les gens qui m’ont épaulée au fil des années même s’ils ne travaillent plus chez BDO. C’est également le cas pour les gens dont j’ai été la mentore. Il n’y a rien de plus gratifiant que d’avoir une influence positive sur la vie de quelqu’un et de contribuer à son épanouissement, non seulement chez BDO, mais aussi tout au long de sa carrière.

Ham Nav
100 Logo
Main BG
cindy smith

Cindy Smith
Administratrice de bureau, Winnipeg

Que retenez-vous de vos débuts chez BDO? 
Lorsque j’ai commencé à travailler chez BDO, le cabinet était bien plus modeste. Toutefois, il a pris son essor au fil des années, d’une façon que je considère comme positive. Je n’ai jamais eu l’impression que le cabinet était devenu trop grand et je n’ai jamais senti que je ne connaissais pas tout le monde au bureau. Les nouveaux employés me disent souvent que chez leur ancien employeur, ils ne connaissaient pas la moitié des gens avec qui ils travaillaient et que c’était réciproque. Pour un étudiant ou une personne qui commence sa carrière, il s’agit d’un fait à ne pas négliger. Chaque personne compte et a besoin qu’on le lui fasse sentir. 

Qu’est-ce que le fait d’appartenir à la famille BDO vous apporte? 
Je me sens en sécurité : c’est ma famille élargie. Je travaille avec tant de gens que je vois comme un prolongement de ma famille. 

Qu’est-ce qui vous rend fière d’être chez BDO pour son 100e?  
La durabilité de BDO est impressionnante, mais le fait qu’autant de gens y travaillent depuis de nombreuses années en dit long aussi. De nos jours, plusieurs passent d’une entreprise à l’autre, mais pas au bureau de Winnipeg : certains y sont depuis le début de leur carrière. J’ai eu l’occasion d’apprendre à connaître les gens assez bien. Je les connais, je connais leur conjoint ou conjointe, leurs enfants. Le destin nous a tous rassemblés chez BDO. J’en tire une grande fierté. BDO prend soin de ses employés. Certaines personnes travaillent pendant des années dans une entreprise sans même recevoir un merci ni tisser de liens avec leurs collègues. Dans l’ensemble, je dirais que nous sommes choyés. 

De quelle façon avez-vous eu l’impression de faire bouger les choses chez BDO?
On m’a demandé mon opinion sur divers sujets et événements au bureau de Winnipeg. Oui, j’ai vraiment l’impression d’avoir eu une influence positive : je suis toujours ravie d’offrir mon aide. Je connais à peu près tout le monde au bureau, tandis que certains ne connaissent que quelques personnes. Travailler à la réception offre certainement des avantages. 

Pourquoi recommanderiez-vous à quelqu’un de travailler chez BDO? Que diriez-vous aux gens à l’extérieur de BDO?
Je recommande fortement BDO et j’ai d’ailleurs déjà recommandé le cabinet au fil des années. Le fait que je travaille ici depuis près de 35 ans et que j’aime toujours autant mon travail est suffisamment éloquent. Les clients abondent également dans mon sens.

brian law

Brian Law
Stagiaire coop, Calgary

Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer au programme coop chez BDO?
Je voulais aller au-delà des apprentissages en classe et acquérir une expérience professionnelle pratique. Le programme coop donne la possibilité de baigner dans la culture organisationnelle de BDO et dans un vrai environnement de travail. Pour un étudiant, c’est l'occasion rêvée de déterminer si le cabinet est un bon choix pour la suite. 

Comment qualifieriez-vous votre début de carrière chez BDO?
Mon début de carrière chez BDO a été particulièrement stimulant. J’avais très hâte de commencer ma spécialisation d’expert-conseil. Cependant, c’était un peu stressant de commencer à travailler pour un si grand cabinet et, surtout, dans un autre secteur. J’ai été agréablement surpris d’être accueilli par une équipe aussi extraordinaire et solidaire. Elle m’a permis de démarrer ma carrière du bon pied. 

Décrivez BDO en un seul mot.
Novateur. Pour moi, ce n’est pas seulement les travaux de BDO qui sont novateurs, mais aussi sa culture organisationnelle. Le cabinet s’emploie à fournir des solutions novatrices à ses clients, mais aussi à façonner une culture de l’innovation qui célèbre les employés de tous les horizons et qui encourage la créativité tant au bureau qu’à l’extérieur.  

Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre travail chez BDO?
Dans le cadre de mes fonctions, je peux allier deux passions : la technologie et l’entraide. J’apprends toujours quelque chose de nouveau au sein de l’équipe des Services de consultation en technologie, ce qui rend chaque jour différent du précédent, me stimule et me motive. Plus encore, j’adore me rendre au travail et savoir que j’ai une influence positive sur mes clients et l’équipe BDO. 

BDO vous a-t-il soutenu d’une façon qu’il vaut la peine de souligner?
Lors de ma première journée au cabinet, mes mentors et mes collègues m’ont fait sentir qu’ils avaient à cœur de favoriser mon apprentissage et mon perfectionnement professionnel. Je peux parler au nom d’un grand nombre de stagiaires en disant qu’il est souvent intimidant de demander de l’aide. Cependant, je n’ai jamais eu ce malaise chez BDO, qu'il s'agisse de demander de l’aide concernant des projets ou encore des conseils professionnels. Je n’aurais pas pu progresser dans ma carrière comme je l’ai fait sans le soutien de mon équipe.

othman iraa-sbai

Othman 
Iraa-Sbai
Vérificateur principal, Montréal

Pourquoi avez-vous choisi BDO?  
Les gens du recrutement universitaire étaient d’un abord très facile. L’un de mes camarades d’université qui travaillait pour BDO m’a beaucoup parlé de son expérience positive. 

De quelle façon avez-vous l’impression de faire la différence chez BDO?  
Je fais preuve d’optimisme lors de mes interactions avec les collègues. J’ai d’ailleurs tissé des liens durables avec eux et j’ai beaucoup de plaisir avec tous les membres de mon équipe. 

Pourquoi recommanderiez-vous à quelqu’un de travailler chez BDO? Que diriez-vous aux gens à l’extérieur de BDO?
Au cours d’une même année, nous avons des mandats dans différents secteurs et auprès d’équipes diversifiées. Cela facilite l’intégration et la discussion et contribue en fin de compte à façonner des amitiés durables.  

Quel est votre plus beau souvenir chez BDO?  
À la fête de Noël, j’ai dansé avec le groupe Richie Rich and the Bad Boys, formé alors afin de recueillir des fonds pour En campagne contre la faim.  

Comment décririez-vous le travail au sein de votre équipe, de votre service et du cabinet?
Je suis content de faire partie d’une équipe qui valorise une communication ouverte et transparente : cela contribue à un milieu de travail sain. Nous nous soutenons les uns les autres pour continuer de progresser chaque jour et d’apprendre.

krista tartaglia

Krista Tartaglia
Directrice principale, Oakville

Que retenez-vous de vos débuts chez BDO?
J’ai commencé ma carrière en janvier 2007 en tant que stagiaire coop au sein des Services en C et C du bureau d’Oakland. À l’époque, il n’y avait que 40 employés qui y travaillaient. Une fois que la pandémie sera derrière nous, je retournerai à Oakville, mais cette fois avec 450 collègues! BDO a connu des changements profonds au fil des années, mais les relations que j’ai tissées à mes débuts ont évolué avec moi jusqu’à aujourd’hui. 

De quelle façon vous sentez-vous habilitée dans votre carrière chez BDO?
Au fil des années où j’ai travaillé chez BDO, ma vie a changé radicalement à mesure que je franchissais de nouveaux jalons; par exemple, je me suis mariée et j'ai eu des enfants. Avant, je pouvais me concentrer uniquement sur mon travail, alors que maintenant je dois partager mon temps et mon attention entre mon emploi et ma famille. Longtemps, j’ai cru qu’il n’était pas possible de conjuguer les deux. J’avais du mal à faire des compromis entre mes priorités personnelles et professionnelles, car ces facettes de ma vie ont la même importance. Aujourd’hui, je peux regarder en arrière et dire que j'ai surmonté les difficultés. J’ai bien fait les deux, et je trouve cela valorisant. 

Qu’espérez-vous pour BDO à l’avenir?
La pandémie a bousculé notre mode de vie et notre façon de travailler. BDO a su reconnaître que, pour la suite, les modalités de travail flexible seront incontournables. J’ai bien hâte de prendre connaissance des stratégies qui seront mises en œuvre pour assurer la transition entre le télétravail et le travail au bureau de manière à entretenir les liens et l’esprit d’équipe. 

BDO vous a-t-il soutenue d’une façon qu’il vaut la peine de souligner?
Les relations que j’ai tissées sont l’un de mes aspects préférés de mon travail chez BDO. Chacune de ces relations m’apporte quelque chose de différent. J’ai eu le privilège de recevoir un encadrement de premier plan au sein de l’équipe des Services en C et C et, plus récemment, auprès d’une dirigeante solide qui comprend où j’en suis dans ma carrière et ce qui se passe dans ma vie personnelle. De plus, les gens avec qui je collabore étroitement m’ont soutenue lorsque j’avais besoin de m’absenter du travail et avaient confiance que je mènerais tout de même à bien mes tâches. 

Quel est votre plus beau souvenir chez BDO?
On ne peut pas travailler 14 ans au même endroit sans emmagasiner une tonne de bons souvenirs, mais l’un d’entre eux se démarque. Il s’agit du rite de passage par excellence pour un grand nombre d’employés de BDO : le jour où j’ai réussi l’EFC. À l’époque, quand quelqu’un réussissait l’examen, tous les associés du bureau l’invitaient à un dîner de célébration.  

Les membres de votre famille peuvent être heureux pour vous lorsque vous réussissez un examen, mais seuls vos collègues peuvent véritablement comprendre. Une fois assise à table, les associés ont raconté des histoires et évoqué leur propre souvenir lié à l’EFC. Ce moment privilégié m’a marquée. J’ai apprécié le fait de développer des rapports plus personnels avec les associés, de laisser derrière nous le travail et les tâches à accomplir pour un instant. Cette journée restera gravée dans ma mémoire.

lorraine walker

Lorraine Walker
Associée, Calgary

De quelle façon vous sentez-vous habilitée dans votre carrière chez BDO? 
Je me suis jointe à l’équipe BDO en raison d’une fusion survenue il y a plus de 10 ans. Je me souviens que j’étais particulièrement emballée par la perspective de cette fusion. Grâce à cette fusion avec BDO, le cabinet indépendant pour lequel je travaillais a pu obtenir de nouvelles ressources qui n’étaient pas à sa portée auparavant à titre de cabinet local.  

BDO m’a ouvert de nombreuses portes. Outre mon rôle d'associée en RH au bureau de Calgary, j’ai occupé divers postes auprès de différents secteurs d’activité, notamment ceux de l’énergie, des organismes sans but lucratif et de l’éducation. J’ai également été affectée au contrôle de la qualité pendant un certain temps. Mon expérience démontre que de nombreuses possibilités sont offertes si l’on est prêt à tendre la main et à travailler fort. 

Comment décririez-vous le travail au sein de votre équipe, de votre service et du cabinet?
Tout les gens du cabinet sont formidables. Ils sont ma motivation à me lever le matin pour aller travailler. La diversité des membres de l’équipe nous donne l’occasion de voir les choses sous un autre angle et d’apprendre sans cesse. C’est ce que j’aime le plus de l’équipe avec laquelle je travaille : j’apprends quelque chose de nouveau chaque jour! 

Que représente pour vous le fait d’être devenue associée?  
Je suis devenue associée au cabinet pour lequel je travaillais avant la fusion avec BDO. Il s’agit d’une lourde responsabilité. Un associé est chargé du perfectionnement professionnel d’un grand nombre d’employés. Il faut assurer leur formation dans un environnement sécuritaire et encourageant où ils pourront briller. La responsabilité de la qualité des travaux réalisés pour les clients lui incombe également. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut prendre à la légère. Lorsque l’on est associé, la réussite de son équipe, de ses clients et même de BDO dépasse son intérêt individuel. 

Qu’espérez-vous pour BDO à l’avenir?
J’espère que BDO existera toujours dans 100 ans. J’espère que le cabinet saura accueillir les changements et délaisser ce qui ne fonctionne plus. Je le répète, nous nous distinguons par notre diversité. Nous devons être à l’écoute des opinions différentes et changer nos représentations mentales lorsqu’elles ne conviennent plus. Ainsi, notre cabinet pourra attirer et retenir les meilleurs talents, ceux qui sont appelés à devenir les dirigeants de demain.  

De quelle façon avez-vous eu l’impression de faire bouger les choses chez BDO?  
J’espère que j’ai pu faire une différence chez BDO en améliorant sa réputation au sein des secteurs où j’exerce mes activités. J’espère en outre que j’ai encouragé les gens à se surpasser et que je les ai aidés à s’épanouir sur le plan professionnel, que ce soit chez BDO ou dans leur cheminement de carrière ailleurs.

jessica skinner

Jessica Skinner
Directrice, Halifax

Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre travail chez BDO?
Dans mes fonctions de directrice au sein des Services en C et C, j’accorde une grande valeur aux relations que je tisse avec mes clients et mes collègues depuis les sept dernières années. 

Décrivez BDO en un seul mot.
Famille. 

Qu’est-ce qui, à votre avis, caractérise votre travail au bureau d’Halifax?
J’adore travailler au bureau d’Halifax, car je crois sincèrement que j’ai les meilleurs collègues au monde! Notre bureau offre une occasion unique de travailler avec des gens extrêmement talentueux et d’établir des relations avec nos clients de nombreux secteurs. Le bureau du Canada atlantique connaît une croissance soutenue et j’ai éprouvé un grand plaisir à travailler étroitement avec les clients, les membres du personnel et les associés à Terre-Neuve et à l’Île-du-Prince-Édouard. 

Qu’est-ce qui vous rend fière d’être chez BDO pour son 100e?
Je suis fière du chemin parcouru par BDO depuis 100 ans et je souhaite ajouter ma pierre à l’édifice pour les 100 années à venir! 

Pourquoi recommanderiez-vous à quelqu’un de travailler chez BDO? Que diriez-vous aux gens à l’extérieur de BDO?
Je recommande toujours BDO : nous y trouvons un juste équilibre entre l'attitude d’un grand cabinet et l'ambiance d'un petit cabinet. Appartenant au « club des cinq grands », BDO profite d’une reconnaissance de marque au Canada ainsi que des ressources et des technologies d’un grand cabinet, sans toutefois perdre de vue son côté intime apporté par la proximité des associés et l’attention accordée au marché intermédiaire.

johan macces

Johan Macces
Associé, Winnipeg

Que retenez-vous de vos débuts chez BDO?  
Je viens des Caraïbes et je suis arrivé au Canada en tant qu’étudiant étranger. Décrocher le poste de vérificateur auxiliaire au sein du cabinet de mon choix a véritablement marqué une étape. J’étais soucieux de pouvoir travailler en français, ma langue maternelle, ainsi qu'en anglais. BDO a su répondre à mes attentes. 

Qu’est-ce qui, à votre avis, caractérise votre travail au bureau de Winnipeg?
Dès mes débuts, les gens du bureau de Winnipeg ont été très accueillants et m’ont appuyé. La culture organisationnelle est axée sur les besoins individuels et permet d’adapter l’approche pour veiller à ce que chacun puisse exceller. J’ai fait mon stage au sein de l’entreprise et j’ai fondé une famille en même temps. Le cabinet m’a accordé une bonne marge de manœuvre et un soutien extraordinaire. 

Que signifiait pour vous le fait de devenir associé?
En décrochant un poste d’associé, j’ai dès lors été en mesure de partager mes connaissances et mon expérience afin de soutenir le cabinet et les gens comme je l’ai moi-même été. L’associé doit faire face à bon nombre de défis et faire partie de la solution. J’aime tout particulièrement l’esprit d’entreprise qui caractérise le poste et la possibilité de faire bouger les choses. 

Quel est votre plus beau souvenir chez BDO?
Lorsque j’ai appris que j’avais réussi l’EFC, un associé de notre bureau a offert de s’occuper de mes deux plus jeunes. Son but : faire en sorte que ma femme et moi, qui avions dû consentir des sacrifices énormes au fil des années, puissions célébrer l’événement ensemble. À mon sens, il s’agit d’une illustration parfaite de l’engagement de BDO à aider des gens à réaliser leurs rêves. 

Qu’est-ce qui vous rend fier d’être chez BDO pour son 100e?  
Cent ans représentent un cap décisif. Je suis ravi d’avoir l’occasion de prendre part aux célébrations. Tout le monde ne pourra pas dire qu’il y était. 

gerald sinn

Gerald Sinn
Associé à la retraite, Edmonton

Que signifiait pour vous le fait de devenir associé?
J’étais associé au sein d'un cabinet d’Edmonton avant sa fusion avec BDO, puis je suis devenu associé chez BDO le 1er août 2000. De nombreuses occasions se sont offertes à moi. Notre équipe était désormais formée de plus de 30 personnes et nous avions accès à une gamme de services plus élargie, que ce soit à l’échelle locale, régionale, nationale ou internationale. C’était une période de grandes occasions. Le soutien et l’encadrement que j’ai reçus ont été déterminants dans mon perfectionnement professionnel et, tout cela, c’est grâce à mon poste d’associé. Parmi les moments forts de ma carrière chez BDO, je retiens l’obtention de postes à la direction ou au conseil d’administration, les réunions et le fait de travailler avec les membres formidables de l’équipe BDO à l’échelle du cabinet. 

Comment avez-vous poursuivi votre engagement au sein de BDO depuis votre retraite?
Avant la pandémie, je venais au bureau chaque mois à l’occasion des déjeuners de l’équipe en fiscalité. C’était un plaisir de revoir les membres de mon ancienne équipe. Maintenant, je garde le contact avec eux par téléphone ou par courrier électronique. 

De quelle manière incarniez-vous les valeurs de BDO au sein de votre équipe?
En ma qualité de dirigeant, je me devais d’incarner les valeurs de BDO dans toutes les tâches que j’accomplissais. L’intégrité, le respect et la collaboration sont les fondements de la réussite personnelle, du cabinet et des clients. J’étais persuadé que tous ceux avec qui je travaillais les respecteraient. 

De quels changements avez-vous été témoin chez BDO au fil des années?
Au fil du temps, le cabinet a connu une croissance fulgurante et des changements profonds, tant à l’échelle du cabinet qu’au bureau d’Edmonton. Ce dernier est passé de 30 personnes à plus de 130, devenant l’un des plus grands bureaux au pays. Le cabinet est passé d’un groupe disparate de bureaux qui travaillaient sous la même bannière à un cabinet pancanadien. 

Décrivez BDO en un seul mot.
Possibilités. Il y a des possibilités de perfectionnement et d’avancement professionnels. Des possibilités de se spécialiser dans des domaines passionnants. Des possibilités de travailler avec des clients formidables et de les aider à réussir. Des possibilités de travailler partout au Canada ou dans le réseau mondial. Des possibilités de contribuer à l’orientation future du cabinet.

pat jackson

Pat Jackson
Associé, Barrie

Pouvez-vous décrire votre expérience en tant que comptable de quatrième génération? 
Mon arrière-grand-père était propriétaire d’un cabinet de comptables concurrent à Toronto et il aurait loué des locaux à Cornel Dunwoody lorsqu’il y a déménagé. Mon grand-père a repris l’entreprise de mon arrière-grand-père, a fusionné avec Dunwoody & Co. et a été associé pendant de nombreuses années à Toronto. Mon père a fait un stage chez Dunwoody & Co. et s’est ensuite lancé dans les services bancaires internationaux. J’ai étudié en économie et je suis devenu comptable. J’ai commencé dans un autre cabinet comptable, mais je me suis joint à l’équipe BDO lorsque j’ai déménagé. Mon arrivée au cabinet n’était peut-être pas prévue, mais je suis très heureux de voir comment les choses ont tourné! Chez BDO, je me sens chez moi et j’ai bouclé la boucle, comme on dit.         

Que signifiait pour vous le fait de devenir associé? 
Ce fut un honneur de devenir associé chez BDO. Pour moi, il s’agissait d’une consécration après tant d’années de travail acharné et je suis reconnaissant de l’occasion qui m’a été offerte.   

Qu’espérez-vous pour BDO à l’avenir?   
Une position dominante à l’échelle mondiale et peut-être un Jackson de cinquième génération! 

De quels changements avez-vous été témoin chez BDO au fil des années?  
BDO a certainement beaucoup changé au fil des ans. Je suis sûr que mon grand-père serait ébahi! Les améliorations technologiques et la croissance des services offerts sont incroyables. Je me réjouis de voir les initiatives du cabinet en matière d’inclusion et de diversité, et j’espère que des progrès constants seront effectués à cet égard.     

Décrivez BDO en un seul mot.   
Point d’ancrage.

sam fan

Samantha Fan
Directrice principale, Vancouver

Pourquoi avez-vous choisi BDO?
J’ai été recrutée quand j’étais à l’université et je n’avais quasiment aucune connaissance des différents cabinets comptables. Les gens me parlaient beaucoup de l’importance de trouver le bon employeur, et j’avoue que je ne faisais pas la différence entre les cabinets. Néanmoins, après toutes les séances de recrutement, j’étais plus tentée par BDO, parce que les gens que j’avais rencontrés étaient très avenants au premier abord. J’avais l’impression que je pourrais vraiment m’y sentir à ma place. Quand le moment est venu de prendre ma décision, le choix de BDO s’est imposé naturellement. 

De quelle façon vous sentez-vous habilitée dans votre carrière chez BDO?
J’ai toujours eu l’impression que le cabinet et l’équipe de direction étaient à l’écoute des idées et des initiatives nouvelles, qu'elles étaient même encouragées. Tout au long de ma carrière, j’ai été particulièrement motivée par le fait que l’on me soutenait quand je voulais apporter un changement valable, que celui-ci soit important ou mineur. J’ai aussi été entourée de mentors extraordinaires de différents services du cabinet qui m’ont appuyée et encouragée à forger mon propre parcours professionnel. Cet encadrement a eu une valeur inestimable pour moi : il a façonné ma perspective et ma manière d’aborder ma carrière. 

Comment décririez-vous le travail au sein de votre équipe, de votre service et du cabinet?
J’invite les membres de mon équipe à collaborer pour atteindre un objectif commun au lieu de ne penser qu’aux tâches à accomplir. Il faut élargir la notion d’« équipe BDO » aux différents services et bureaux plutôt qu'à l'équipe principale uniquement. Fondamentalement, il s’agit d’inclure tous les gens de BDO nécessaires pour permettre à l’équipe et aux clients de réaliser leurs objectifs. À mes yeux, il est primordial de favoriser cette entraide autant que possible. Si une personne est complètement débordée par le travail, les membres de l’équipe doivent lui donner un coup de main, peu importe son poste ou son titre.  

De quels changements avez-vous été témoin chez BDO au fil des années?
Il y a eu un virage important vers la collaboration entre les équipes BDO de partout au pays, ce qui a eu pour effet de rapprocher les gens. La pandémie a eu ceci de positif que l’emplacement géographique a perdu de son importance à l’heure où tout le monde doit faire du télétravail. Je suis ravie de pouvoir travailler avec des équipes de partout au Canada qui ont des spécialisations sectorielles ou des connaissances techniques précises. Nous étions moins portés à le faire auparavant en raison de la distance. Ce changement entraîne une redéfinition de la notion d’équipe BDO.

De quelle façon avez-vous eu l’impression de faire bouger les choses chez BDO?
L’encadrement dont j’ai bénéficié a eu une valeur inestimable à mes yeux, et je souhaite de tout cœur rendre la pareille. Cet encadrement peut enrichir l’expérience d’un employé et avoir des effets positifs sur le reste de sa carrière, même s’il quitte BDO. Pour ma part, j’ai gardé le contact avec les gens qui m’ont épaulée au fil des années même s’ils ne travaillent plus chez BDO. C’est également le cas pour les gens dont j’ai été la mentore. Il n’y a rien de plus gratifiant que d’avoir une influence positive sur la vie de quelqu’un et de contribuer à son épanouissement, non seulement chez BDO, mais aussi tout au long de sa carrière.

Dix réflexions d’employés et d’associés de BDO Canada

Ce mois-ci, stagiaires coops, employés chevronnés et associés d’hier et d’aujourd’hui présentent leurs réflexions sur le perfectionnement professionnel, leurs expériences et leurs souvenirs chez BDO.

yukon northwest territories nunavut bc alberta saskatchewan manitoba ontario quebec new brunswick nova scotia pei newfoundland
sam fan lorraine brian law gerry sinn cindy smith johan macces pat jackson krista tartaglia othman jessica

This publication uses cookies

We use functional and analytical cookies to improve our website. In addition, third parties place tracking cookies to display personalised advertisements on social media. By clicking accept you consent to the placement of these cookies.